Nous les menteurs, d’Emily Lockhart

image002La riche famille Sinclair se réunit tous les étés sur une île privée où habite leur grand-père. Gat, Cadence, Mirren et Johnny ont tous les quatre le même âge, on les surnomme les menteurs. L’été 15, les adultes retrouvent Cadence seule, sur la plage, frigorifiée et amnésique. Toute l’année, elle souffre de maux de têtes et cherche en vain à savoir ce qui lui est arrivé. L’été 16, elle part en Europe avec son père, sans aller sur l’île. De plus, les menteurs ne répondent plus à ses mails. Et enfin, à l’été 17, elle y retourne, et commence à retrouver lentement la mémoire…

 Avis de Mlle Jeanne : J’ai vraiment beaucoup aimé, mais c’est dur de faire un résumé sans spoiler toute la fin ! Ce livre est très émouvant, nous fait réfléchir sur les différents problèmes de la vie, les fautes irréparables etc. Par moments, j’émettais des hypothèses sur la fin de l’histoire, mais finalement, elle m’a surprise, et j’en suis restée muette. Sur la quatrième de couverture, il est dit qu’à la fin, on a envie de reprendre notre lecture avec un autre regard. C’est vrai. Maintenant que je l’ai fini, j’ai envie de le relire, de trouver tous les passages qui peuvent être différents à la deuxième lecture. Je suis sure qu’il y en a beaucoup. L’écriture est agréable et fluide. Les personnages sont très attachants, et c’est très intéressant que ce soit écrit à la première personne. L’histoire nous reste en mémoire et nous marque à jamais.

Avis de Yoko : J’ai beaucoup aimé ce roman. Comme le dit Mlle Jeanne, la fin est époustouflante et c’est un univers qu’on ne quitte pas après avoir refermé le livre car ensuite, petit à petit, on voit différemment un très grand nombre d’informations. Je l’ai fini il y a deux semaines, et je continue à y penser, c’est très rare qu’une lecture ait ce pouvoir là ! L’écriture de l’auteur est fluide, une particularité intéressante est la métaphore, très imagée, qu’elle répète à chaque fois que Cadence souffre de ses migraines.

« savourant le contact rafraîchissant du carrelage contre ma joue tandis que mon cerveau se liquéfiait et suintait par mes oreilles. Mes crises de migraine laissaient des trainées de sang sur les lits impersonnels des chambres d’hôtels, sang qui gouttait par terre et imprégnait les tapis, jusqu’aux restes de croissants et de biscuits italiens abandonnés sur les tables. »

L’histoire est passionnante et ne nous laisse pas reposer le roman avant la toute fin. On est en immersion dans cette famille à la richesse et à l’oisiveté malsaines…  Les reproches que j’aurais à faire au livre sont la couverture, qui n’a vraiment pas grand-chose à voir avec l’intrigue elle-même (et qui donne un côté roman pour les vacances assez futile et mensonger) et l’avis de John Green sur la couverture (était-ce vraiment nécessaire ? on a déjà des extraits du Guardian et du New York Times derrière).

 En résumé, un livre à ne pas manquer !

image001

image001  Biographie de l’auteure: E. Lockhart est née aux Etats Unis, en 1967, elle est l’auteur de livres illustrés pour enfants et de romans. Elle est diplômée de l’Université de Columbia et est connue pour sa série Ruby Oliver et Nous les Menteurs.

Les deux sœurs…



Publicités
Ce contenu a été publié dans ados/jeunes adultes, Romans par Yoko, et marqué avec , , . Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Yoko

Les pépites de Jack London est un blog consacré à Jack London et à ses livres ; j'espère réussir à vous donner envie de découvrir quelques uns de ses passionnants romans comme Radieuse Aurore, le Talon de fer ou Martin Eden ! With my blog, I want to communicate my passion about Jack London’s books. Depuis bientôt un an, nous avons également créé avec ma sœur, Mlle Jeanne, un blog où vous pourrez retrouver nos avis sur nos lectures ! :)

7 réflexions au sujet de « Nous les menteurs, d’Emily Lockhart »

  1. Ping : Cinq romans contemporains #2 | Blog Deux pour Une

  2. Ping : Summer book tag | Blog Deux pour Une

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s