Sucre et acné

Bonjour à tous et à toutes !

Je reviens aujourd’hui pour le premier article d’une série qui… ne parlera pas de livres ! En effet j’ai nettement moins de temps qu’auparavant pour lire ou bien ce sont des livres pour les cours (et j’avoue que vous faire des articles sur mes devoirs pendant mon temps libre me branchait moyennement ^^) et donc je me suis dit que j’allais vous partager en vrac quelques découvertes, prises de consciences, réflexions, remises en cause, etc qui m’agitent régulièrement !

Comme environ cinq millions de français, comme vous peut-être, je souffre d’acné. Une maladie de la peau qui a la fâcheuse manie de pourrir la vie des personnes concernées. Evidemment, il y a bien pire, mais l’acné à des ressorts à la fois sociaux, psychologiques et alimentaires qui peuvent être problématiques.

(Je ne rentrerai que très peu dans les détails scientifiques et médicaux dans cet article car je ne suis pas du tout qualifiée donc je vous laisser vous documenter sur l’aspect général de cette maladie sur internet !)

Retour donc au thème central de cet article : quels peuvent être les impacts d’une forte consommation de sucre sur notre peau ?

Et bien pour certaines personnes ces impacts peuvent être très importants. J’étais jusqu’à il y a environ quatre mois complètement sceptique vis à vis de ce lien entre l’alimentation et l’acné que j’estimais à peu près aussi crédible que n’importe quelle légende urbaine. Et puis j’ai lu quelques articles comme celui-ci, et celui- et encore celui- qui reprennent des sources scientifiques que l’on peut trouver en accès libre sur internet. En résumé la consommation de sucres raffinés entraîne une production d’insuline très rapide et avec elle d’autres hormones, notamment celle qui peut être à l’origine de l’acné pour les personnes qui présentent un terrain favorable.

Donc après près de deux ans d’acné « adulte », après avoir essayé les traitements dermatologiques locaux (les crèmes type cutanyl et consorts), un peu désespérée de me taper autant de problèmes de peau (l’acné étant la cerise sur le gâteau) j’ai arrêté de manger tous les produits contenant du sucre raffiné (en vrac : yaourts sucrés, crèmes desserts, gâteaux et tous les sucres cachés) que j’ai remplacés par des fruits (beaucoup de fruits 🙂 ). Et en trois mois, mon acné a presque disparu : plus de microkystes sous la peau, plus de gros boutons qui se voient comme le nez au milieu de la figure, j’ai encore quelques poussées occasionnelles mais très facilement tolérables. Bref, une révélation.

Je ne peux pas vous dire si de telles mesures fonctionneront pour vous mais je ne peux que vous conseiller de chercher quelles sont les vraies causes de votre acné (et de refuser de vous contenter d’en traiter les symptômes) : des intolérances alimentaires peuvent être en cause (lait, gluten ou autre), du stress mal canalisé, des produits cosmétiques inadaptés, etc.

En attendant, pour savoir si, comme moi, c’était le sucre le grand vilain de l’histoire 🙂 , voici ce que vous pouvez faire pendant deux semaines histoire de voir si vous observez des résultats :

-remplacer tous vos desserts sucrés par des fruits (sucrés également mais leurs fibres permettent une assimilation du sucre plus lente et donc des pics d’insuline beaucoup plus faibles)

-investir dans des sucres moins raffinés (sirop d’agave, sucre de fleur de coco (mais qui restent assez chers))

-traquer tous les sucres cachés dans les produits transformés

-vous mettre aux céréales moins transformées (pâtes complètes, pain complet, etc)

-vous mettre au porridge (non sucré) le matin

J’espère que cet article a pu vous aider, n’hésitez pas à venir en discuter dans les commentaires !

Yoko



Publicités