Bilan du mois de septembre 2019

Bonjour à tous,

Comme chaque mois, on se retrouve pour un petit bilan !

Ce mois ci j’ai lu :

strong girls forever  Nana  les ames croiséesla princesse de clèves  sauveur et fils 5

Et j’ai critiqué Et je danse, aussi de Jean-Claude Mourlevat et Anne-Laure Bondoux, Le monde de Sophie de Jostein Gaarder, Strong girls forever T1. Comment ne pas devenir cinglée de Holly Bourne et La bibliothèque des coeurs cabossés de Katarina Bivald.

et-je-danse-aussi  Le monde de Sophie  strong girls forever  bibliothecc80que-des-coeurs-cabossecc81s-e1569253160953.jpg

Bon mois d’octobre !

Mlle Jeanne



Sur notre table de nuit… #149

Aujourd’hui c’est lundi, qu’avez-vous sur votre table de nuit ?

Cette semaine j’ai (re)lu La princesse de Clèves de Madame de Lafayette et les âmes croisées de Pierre Bottero !

la princesse de clèves  les ames croisées

En ce moment je lis la cinquième saison de Sauveur et fils de Marie-Aude Murail…

sauveur et fils 5.jpg résumé de l’éditeur : « Chacun de nos actes a trois motivations, celle qu’on avoue aux autres, celle qu’on n’avoue qu’à soi, celle qu’on ne s’avoue même pas. » Marie-Aude Murail, dans cette saison 5, va nous le prouver ! Deux années ont passé depuis la saison 4, et pendant ce temps, que sont devenus Blandine et Margaux Carré, Samuel Cahen, Lionel et Maïlys, Ella-Elliot, Frédérique Jovanovic ? Et la famille recomposée de Sauveur ? Et puis, comme à chaque saison, de nouveaux personnages vont faire leur entrée, Louane et ses animaux de soutien émotionnel, Madame Tapin qui, à 81 ans découvre le féminisme… Une nouvelle fois, le cabinet de consultation de monsieur Saint-Yves nous ouvre ses portes.

Et ensuite je pense lire Combien de pas jusqu’à la lune de Carole Trébor !

combien de pas jusqu'à la lune.jpg résumé de l’éditeur : Dans les années 1920, en Virginie occidentale, Joshua et Joylette habitent une modeste ferme avec leurs quatre enfants, à qui ils transmettent leur curiosité du monde et une dignité teintée de modestie. « Vous êtes aussi bons que n’importe qui dans cette ville, mais vous n’êtes pas meilleurs. », ne cesse de répéter le père. Katherine, la benjamine, passe ses journées à compter. Elle calcule le nombre de pas pour aller à l’école, mesure la hauteur des arbres, se questionne sur la distance qui sépare la Terre de la Lune… Grâce à ses capacités exceptionnelles, elle entre au lycée à 10 ans, puis obtient ses diplômes universitaires à 18. Elle commence ensuite une carrière de professeure, mais c’est un autre avenir qui l’attire… Dans une Amérique où les droits des Noirs et des femmes restent encore à conquérir, elle trace consciencieusement sa route dans l’ingénierie aérospatiale à la NACA puis à la NASA. Et au fil des ans, malgré les réticences d’un milieu masculin marqué par la ségrégation et une forme de misogynie, elle prouve sa légitimité par l’exactitude de ses équations et l’ingéniosité de ses raisonnements. Et c’est à elle qu’en 1962, l’astronaute John Glenn demande de vérifier la justesse des calculs de sa trajectoire avant de partir en orbite autour de la Terre. Sept ans plus tard, on lui confie le calcul de la trajectoire d’Apollo 11. Objectif visé : la Lune. Dans l’ombre des hommes, Katherine fait, à sa manière, également décoller les droits des femmes et des Noirs.

Et vous alors, qu’avez-vous sur votre table de nuit ?

Mlle Jeanne



Sur notre table de nuit… #113

Aujourd’hui c’est lundi, qu’avez-vous sur votre table de nuit ?

Cette semaine j’ai lu le début de Raison et sentiments de Jane Austen et 3000 façons de dire je t’aime, de Marie-Aude Murail.

 

Je viens de commencer Un long dimanche de fiançailles, de Sébastien Japrisot.

résumé de l’éditeur : Cinq soldats français condamnés à mort en conseil de guerre, aux bras liés dans le dos. Cinq soldats qu’on a jetés dans la neige de Picardie, un soir de janvier 1917, devant la tranchée ennemie, pour qu’on les tue. Toute une nuit et tout un jour, ils ont tenté de survivre. Le plus jeune était un Bleuet, il n’avait pas vingt ans.
À l’autre bout de la France, la paix venue, Mathilde veut savoir la vérité sur cette ignominie. Elle a vingt ans elle aussi, elle est plus désarmée que quiconque, mais elle aimait le Bleuet d’un amour à l’épreuve de tout, elle va se battre pour le retrouver, mort ou vivant, dans le labyrinthe où elle l’a perdu. Tout au long de ce qu’on appellera plus tard les années folles, quand le jazz aura couvert le roulement des tambours, ses recherches seront ses fiançailles. Mathilde y sacrifiera ses jours, et malgré le temps, malgré les mensonges, elle ira jusqu’au bout de l’espoir insensé qui la porte.

Et ensuite je pense toujours lire Flora Banks, d’Emily Barr (oui oui je vais le commencer un jour) !

Et vous alors, qu’avez-vous sur votre table de nuit ?

Mlle Jeanne



Sur notre table de nuit… #107

Aujourd’hui c’est lundi, qu’avez-vous sur votre table de nuit ?

Cette semaine, j’ai fini de lire The underground Railroad de Colson Whitehead et j’ai dévoré (et savouré !) le quatrième tome de Sauveur et fils, de marie-Aude Murail !

 

En ce moment je lis Passenger, de Alexandra bracken.

résumé de l’éditeur : Etta et Nicholas n’auraient jamais dû se rencontrer : elle, une jeune New-Yorkaise de 2016 ; lui, un fils d’esclave du 18ème siècle. Pourtant les voilà projetés dans les couloirs du à la recherche d’un mystérieux astrolabe. Une quête périlleuse. Une idylle impossible.

Et ensuite je pense lire 3 000 façons de dire je t’aime, de Marie-Aude Murail !

Et vous alors, qu’avez-vous sur votre table de nuit ?

Mlle Jeanne