Contes des Particuliers de Ransom Riggs

contesdesparticuliers

Un peu comme Les contes de Beedle le Bard pour Harry Potter, voici une extension de la trilogie Miss Peregrine et les enfants particuliers ! Vous découvrirez dans ce recueil de contes les histoires qui ont bercé l’enfance des particuliers… annoté par Millard Nullings, l’enfant invisible de la pension de Miss Peregrine !

Tout d’abord, l’objet livre est tout simplement magnifique. C’est un livre en hard-back, avec de très belles illustrations (et couverture) et une présentation originale. On découvre les contes un peu mythiques qui racontent entre autre, la fondation des boucles (voir La première Ombrune) ou tout simplement l’histoire de certains particuliers. Lire la suite

Publicités

Sur notre table de nuit… #66

Aujourd’hui c’est lundi, qu’avez vous sur votre table de nuit ?

Ces derniers temps, j’ai lu : 

mathieuhidalf3  harry-potter-et-l-enfant-maudit  lepaysdescontes2  cellequisentaitvenirlorage

 En ce moment je dévore: 

lemanoir4 résumé de l’éditeur: Deux jeunes fantômes, Nicaise et Suzanne, se présentent ensemble à la porte du manoir. Ils sont arrivés à pied, après une longue errance. De toute évidence, ce sont des fantômes blancs, même s’ils refusent de dire d’où ils viennent et qui ils sont. Pourtant, ils vont faire courir au manoir un terrible danger en ouvrant la porte de la cave…

Ensuite, je pense lire:

lescontesdesparticuliers

Et vous alors, qu’avez-vous sur votre table de nuit ?

Mlle Jeanne



Miss Peregrine et les enfants particuliers, le film !

miss-peregrine-film

Cela faisait très longtemps que j’avais envie de voir ce film  de Tim Burton (depuis ma lecture du premier tome en fait). Je l’ai vu en version française, mais les voix et les dialogues sonnaient tout de même bien. Le début du film est assez fidèle au premier tome même s’il y a bien sur de petits changements. Par exemple, les pouvoirs d’Emma et Olive ont été échangés : Emma maîtrise l’air alors qu’Olive maîtrise le feu. La mise en place de l’univers était un peu longue puisque je le connaissais déjà. La boucle temporelle est vraiment comme je me l’imaginais : joyeuse, vivante et intrigante. Eva Green incarne très bien le personnage de Miss Peregrine : autoritaire mais bienveillante. A partir du moment (attention petit spoiler) où l’estre pénètre dans la boucle, le scénario du film commence à Lire la suite

Miss Peregrine et les enfants particuliers, T3 : La bibliothèque des âmes de Ransom Riggs

la bibluiothèque des âmesA la recherche de leurs amis enlevés par les estres, Jacob, Emma et Addison entrent dans l’Arpent du diable, une boucle en plein cœur de Londres à la très mauvaise réputation. L’ennemi (Caul), les estres, les Particuliers et les Ombrunes sont en effet cachés là-bas dans une forteresse insaisissable…

img_20160909_170510.jpg

Pour lire notre critique du T1, c’est ici !

Mon avis : La bibliothèque des âmes finit admirablement bien cette trilogie ! L’objet livre est toujours aussi beau que ceux des deux derniers tomes, et la couverture est magnifique. Je n’avais qu’un très vague souvenir d’Hollow City (le second tome de la trilogie), mais les principaux épisodes sont rappelés. On rencontre encore une fois de nombreux personnages secondaires tout en retrouvant ceux des tomes précédents. Bentham, le frère de miss Peregrine est intéressant. Il a fait, avec son aîné, des découvertes qui auraient pu révolutionner le monde des particuliers… mais il est très influençable (et pourquoi est ce que ce sont toujours les cadets qui sont influençables dans les histoires ???) Caul, le « méchant » de l’histoire est par contre très Lire la suite

Miss Peregrine et les enfants particuliers, de Ransom Riggs

image001Jacob écoute depuis son enfance les histoires farfelues de son grand-père. Pourtant, il est difficile de croire que sur une île déserte existe un orphelinat où le temps ne passe pas et où la pluie n’existe pas. Abe, son grand-père lui raconte qu’ils étaient là pour se protéger des monstres. D’après lui, les enfants qui y vivaient avaient des dons particuliers comme être invisible, faire pousser de la végétation en un rien de temps ou avoir régulièrement des rêves prémonitoires. Mais Jacob, qui a maintenant seize ans, a grandi, et ne croit plus à tout cela, malgré les photographies que lui montre Abe et qu’il pense truquées. Alors que Jacob travaille comme stagiaire dans une pharmacie où il s’ennuie au point de faire des pyramides de paquets de couches, Abe l’appelle. Lorsque Jacob arrive devant la maison de son grand-père, elle est vide. En le cherchant dans la forêt voisine, il découvre son corps inanimé, ensanglanté mais vivant. Et tandis que Jacob le porte, Abe prononce ses dernières paroles :

«Trouve l’oiseau. Dans la boucle. De l’autre coté de la tombe du vieux. Le 3 septembre 1940.» Après un temps d’arrêt, il continue : « Emerson. La lettre. Raconte leur ce qui est arrivé Yakob.».

Lire la suite