Sur notre table de nuit… #120

Aujourd’hui c’est lundi, qu’avez-vous sur votre table de nuit ?

Ces dernières semaines j’ai lu Oedipe Roi de Sophocle, La machine infernale de Coteau, Un cœur simple de Flaubert ainsi qu‘Iphigénie dans les versions de Racine et d’Euripide.

En ce moment je lis… Toujours Le nom de la rose d’Umberto Eco. Cela va bientôt faire un mois que je l’ai commencé mais j’ai du mal à avancer même si j’ai presque fini et que j’aime beaucoup ! J’ai également commencé à lire Chaque chose en son temps, de Lorris Murail.

Et ensuite je pense lire… Dure de choisir ! Il y a actuellement énormément de livres, tous très différents les uns des autres, qui me font très envie comme Les âmes croisées de Pierre Bottero, Un été avec Homère de Sylvain Tesson, Candide de Voltaire, Miss Charity de Marie-Aude Murail, L’assassin Royal de Robin Hobb, Radieuse Aurore de Jack London et beaucoup beaucoup d’autres !

Et vous alors, qu’avez-vous sur votre table de nuit ?

Mlle Jeanne



Publicités

Dans notre boîte aux lettres… #14

boîte aux lettres

Aujourd’hui dans notre boîte aux lettres il y avait…

IMG_20181005_200715.jpg

Chaque chose en son temps, de Lorris Murail !!!

img_20181005_200808.jpg  résumé de l’éditeur : 1915. À quelques kilomètres de la ligne de front, la jeune Reine, infirmière, a pour mission de transmettre discrètement des lettres à un homme mystérieux, Louis Nikolic. Soudain, une explosion ébranle la demeure de cet étranger qui la fascine. En tentant de le secourir, la jeune fille découvre dans les décombres une étrange machine dont le canon pointe vers une tache surnaturelle, plus noire que la nuit.

2015. Deux adolescents découvrent une tache noire dans le sous-sol de leur maison. Poussés par leur imagination débordante, Blaise et Quentin s’imaginent qu’il s’agit de l’entrée d’un monde intergalactique. Mais c’est une voix mystérieuse, celle de Reine, qui leur parvient à travers cette porte étrange. Quel mystère se cache derrière ce portail temporel ?

Merci beaucoup aux éditions Gulf Stream pour cet envoi ! 😉

logo gulf stream.png

Mlle Jeanne

Sur notre table de nuit… #119

Aujourd’hui c’est lundi, qu’avez-vous sur votre table de nuit ?

Cette semaine j’ai lu et critiqué La nuit des temps, de Barjavel !

la nuit des temps

En ce moment je lis Le nom de la rose, d’Umberto Eco…

Le nom de la rose résumé de l’éditeur : En l’an de grâce et de disgrâce 1327, rien ne va plus dans la chrétienté. Des bandes d’hérétiques sillonnent les royaumes. Lorsque Guillaume de Baskerville, accompagné de son secrétaire, arrive dans le havre de sérénité et de neutralité qu’est l’abbaye située entre Provence et Ligurie – que tout l’Occident admire pour la science de ses moines et la richesse de sa bibliothèque –, il est aussitôt mis à contribution par l’abbé. La veille, un moine s’est jeté du haut des murailles. C’est le premier des assassinats qui seront scandés par les heures canoniales de la vie monastique. Crimes, stupre, vice, hérésie, tout va advenir en l’espace de sept jours.

Et ensuite je pense lire Les âmes croisées de Pierre Boterro !

les âmes croisées

Et vous alors, qu’avez-vous sur votre table de nuit ?

Mlle Jeanne



La nuit des temps de Barjavel

la nuit des temps

Simon fait partie d’une expédition scientifique au pôle sud en tant que médecin. Il ne pense qu’à revenir dans un pays chaud et confortable jusqu’au jour où un étrange signal apparaît sur l’écran d’un des appareils de mesure. Des ruines vieilles de plus de 900 000 ans, enfouies sous 980 mètres de glace, viennent d’être découvertes au point 612 de l’Antarctique…

« Je suis entré, et je t’ai vue.

Et j’ai été saisi aussitôt par l’envie furieuse, mortelle, de casser, de détruire tous ceux qui, là, derrière moi, derrière la porte, dans la Sphère, sur la glace, devant leurs écrans du monde entier, attendaient de savoir et de voir. Et qui allaient TE voir, comme je te voyais.

Et pourtant, je voulais aussi qu’ils te voient. Je voulais que le monde entier sût combien tu étais, merveilleusement, incroyablement, inimaginablement belle.

Te montrer à l’univers, le temps d’un éclair, puis m’enfermer avec toi, seul, et te regarder pendant l’éternité. »

Le début de l’histoire m’a particulièrement plu : j’avais très hâte de connaître ce qui se cachait sous le glace dans une sphère d’or impénétrable. Simon, narrateur occasionnel, nous livre ses sentiments sur l’expédition de manière postérieure, une fois revenu à Paris. Ces courts passages ne font qu’augmenter le mystère autour de cette découverte polaire. Qu’est-ce qui a pu le bouleverser autant sous la glace de l’Antarctique ? Pourquoi peine t-il à retrouver sa vie urbaine ? De quoi attiser la curiosité… Et je n’ai pas été déçue ! Les personnages sont tous très intéressants à leur façon : Simon l’est en fait principalement pour les sentiments qu’il éprouve pour « la découverte » (haa ! c’est dur de ne pas en dire plus ! ;)), et on a finalement peu d’informations à son sujet. Les autres chercheurs ont des caractères variés et certains préjugés que j’ai pu avoir sur des personnages se sont finalement révélés faux par la suite. L’ensemble des personnages dépeint un milieu scientifique essentiellement masculin, à l’exception d’une femme dans l’équipe…

Si le début de l’histoire est rythmé, le milieu du roman alterne entre des passages tout aussi intéressants et d’autres qui trainent un peu en longueur à mon goût : on en sait finalement presque trop. L’auteur nous raconte tout ce qui s’est passé il y a 900 000 ans dans les moindres détails alors que tout n’est pas d’une importance capitale, si bien que cela laisse finalement peu de place à l’imagination. Je préfère être dans l’attente de la vérité qu’à un stade où l’on croit tout connaître alors que ce n’est pas forcément le cas… Et pour cause, je ne m’attendais pas du tout au retournement final, l’effet de surprise est très réussi ! Il clôt l’histoire en beauté et donne envie de relire le début du livre pour y découvrir d’éventuels indices…

Entre découverte scientifique, romance et fantastique, La nuit des temps marie des genres très différents pour former une histoire captivante que j’ai adorée !

marguerite passionément

Mlle Jeanne



 

Sur notre table de nuit… #118

Aujourd’hui c’est lundi, qu’avez-vous sur votre table de nuit ?

Bon mois de septembre !

Cette semaine j’ai fini de lire Le vagabond des étoiles de Jack London (un énorme coup de cœur !) et The enormous crocodile de Roald Dahl !

 

En ce moment je dévore The land of stories de Chris Colfer. Je l’ai déjà lu en français (Le pays des contes) et j’avais adoré donc je suis passée à la version originale pour travailler un peu mon anglais! 😉

résumé de l’éditeur : Through the mysterious powers of a cherished book of stories, twins Alex and Connor leave their world behind and find themselves in a foreign land full of wonder and magic where they come face-to-face with the fairy tale characters they grew up reading about. But after a series of encounters with witches, wolves, goblins, and trolls alike, getting back home is going to be harder than they thought.

Pour lire ma critique, c’est ici !

Et ensuite je pense lire Le nom de la rose, d’Umberto Eco !

Et vous alors, qu’avez-vous sur votre table de nuit ?

Mlle Jeanne