Dans notre boîte aux lettres… #6

Bonjour à tous !

boîte aux lettres

Il y a deux semaines (oui, on a un peu de retard…) dans notre boîte aux lettres il y avait :

img_2070  img_2071

Une bande dessinée: Les grands lointains le deuxième tome de Ninn de Darlot et Pilet. Et un roman: Gamer T1 Nouveau Port de Pierre-Yves Villeneuve

img_2074 résumé de l’éditeur: Les quais du métro Abbesses fleurissent d’avis de recherche : Ninn a disparu ! Si pour la police il est trop tôt pour s’inquiéter, pour Chad et Ulrika, ses deux meilleurs amis, il n’y a pas de temps à perdre : Ninn est en danger ! La jeune adolescente ayant évoqué son projet d’explorer les tunnels du métro, c’est en sous-sol qu’ils vont tenter de retrouver sa trace… Tout au bout de la ligne noire, perchée sur son tigre qui lui sert de guide, Ninn a rejoint les grands lointains : un monde parallèle censé lui fournir toutes les réponses sur ses origines. Si à première vue, il a toutes les apparences d’un monde merveilleux, le comité d’accueil l’est beaucoup moins. Géants de pierre et idées sombres entendent protéger les lieux de toute intrusion…

img_2073 résumé de l’éditeur: Sur les serveurs de La ligue des mercenaires, les gamers la connaissent sous le nom de Stargrrrl, une soldate redoutable, une combattante aguerrie, une dangereuse tireuse d’élite dont il vaut mieux ne pas se retrouver dans la mire. Derrière ce visage se cache Laurianne, une jeune fille douée en maths et adepte de course à pied, qui partage le plus clair de son temps entre l’école et l’écran de son ordinateur. Son univers s’écroule le jour où son père lui annonce leur déménagement. À sa nouvelle école, tout ce qu’elle souhaite, c’est passer incognito, se fondre dans le décor, tel Arno Dorian. Peu de chance que ça arrive ! Malgré tous ses efforts, Laurie n’arrive pas à garder sa langue dans sa poche et réussit le tour de force de se faire à la fois adopter par la bande des geeks et se mettre à dos la clique la plus influente de l’école. Autour d’elle, les coups les plus tordus s’enchaînent, lui faisant souhaiter de retourner près de Sam, son meilleur ami, avec qui elle ne compte plus les heures passées à jouer à la Ligue, et le seul vraiment capable de lui faire oublier tous ses malheurs.

Pour lire un extrait c’est ici !

Merci beaucoup aux éditons Kennes pour cet envoi !

Les deux sœurs…



Ninn T2. Les grands Lointains de Darlot et Pilet

Pour lire notre critique du tome 1 c’est ici !

ninnt2

Ninn est maintenant arrivée aux Grands lointains et elle découvre son monde. Accompagnée de son tigre et de l’homme tacheté, elle essaye d’attendre le fanal (un phare) en évitant les géants de pierre, les idées sombres et d’autres créatures fantastiques…

« Je veux rentrer chez moi ! Tu m’entends ?!… Chez moi !

– Ninn !… Tu es chez toi. »

J’ai beaucoup aimé ce deuxième tome, très différent du premier, mais tout aussi sympathique ! Les illustrations sont toujours aussi belles ; elles sont très poétiques et originales, et les couleurs, dans les tons bleus et verts, sont magnifiques !

Même si on découvre Les grands lointains et qu’on apprend beaucoup sur ce lieu fantastique, certaines de mes questions n’ont pas encore trouvées de réponse (on en saura peut-être plus s’il y a un troisième tome)… Le parallèle entre l’aventure de Ninn et celles de ses amis et de ses « pères adoptifs» donne un double aspect à l’histoire et la rend plus vivante. Lire la suite

Sur notre table de nuit… #63

Aujourd’hui c’est lundi, qu’avez vous sur votre table de nuit?

Cette semaine, j’ai lu:

tant que nous sommes vivants  les-lettres-volees  ninnt2

En ce moment je dévore:

gamer résumé de l’éditeur: Sur les serveurs de La ligue des mercenaires, les gamers la connaissent sous le nom de Stargrrrl, une soldate redoutable, une combattante aguerrie, une dangereuse tireuse d’élite dont il vaut mieux ne pas se retrouver dans la mire. Derrière ce visage se cache Laurianne, une jeune fille douée en maths et adepte de course à pied, qui partage le plus clair de son temps entre l’école et l’écran de son ordinateur. Son univers s’écroule le jour où son père lui annonce leur déménagement. À sa nouvelle école, tout ce qu’elle souhaite, c’est passer incognito, se fondre dans le décor, tel Arno Dorian. Peu de chance que ça arrive ! Malgré tous ses efforts, Laurie n’arrive pas à garder sa langue dans sa poche et réussit le tour de force de se faire à la fois adopter par la bande des geeks et se mettre à dos la clique la plus influente de l’école. Autour d’elle, les coups les plus tordus s’enchaînent, lui faisant souhaiter de retourner près de Sam, son meilleur ami, avec qui elle ne compte plus les heures passées à jouer à la Ligue, et le seul vraiment capable de lui faire oublier tous ses malheurs.

Ensuite je pense lire:

lareinemargot

Et vous alors, qu’avez-vous sur votre table de nuit?

Mlle Jeanne


Bilan du mois de janvier 2016

Bonjour à tous !

On se retrouve aujourd’hui pour un bilan de nos lectures/critiques sur le blog ce mois-ci !

Nos lectures du mois de janvier:

9782362311451_org  quelqu'un qu'on aime  saga  bague  eho_clara15c-252x368  disparusduclairdelune  515C975aBPL._SX339_BO1,204,203,200_

Les livres critiqués ce mois-ci:

cinder  SORCIERES_BD  9782875801630_1_75  51zN-1DaiRL

Et vous, qu’avez-vous lu en janvier?

Les deux sœurs…



Ninn T1 : La ligne Noire, de Darlot et Pilet

9782875801630_1_75Ninn est une jeune fille qui passe la majeure partie de son temps libre dans le métro. Un jour, elle rencontre un vieillard qui dit voir des papillons, invisibles aux autres voyageurs. Elle trouve le personnage étrange et l’aurait rapidement oublié si des centaines de papillons ne lui étaient pas apparus le jour suivant. Ninn se met alors en quête du secret de sa naissance et des mystères du métro parisien.

L’avis de Mlle Jeanne : J’ai beaucoup aimé Ninn. Dès que les évènements surnaturels commencent, le lecteur veut tout savoir, comme Ninn. En lisant cette bande-dessinée, j’avais l’impression d’explorer le métro parisien avec elle. Et pour cause, après avoir l’avoir lu, on a envie de faire plus attention à ce lieu qu’on ne regarde d’ordinaire pas beaucoup (je ne connaissais pas l’existence des wagons aspirateurs, par exemple), on a envie de croire qu’un vieil homme fait la collection de papillons dans une petite pièce Lire la suite