Le journal d’Anne Frank, d’Ari Folman et David Polonsky (BD)

Anne, une adolescente de confession juive de 13 ans vit à Amsterdam avec sa famille malgré la deuxième guerre mondiale qui fait rage. Alors que les mesures du gouvernement à l’encontre des juifs ne font qu’augmenter, Anne voit ses droits se restreindre petit à petit. Le 6 juillet 1942, elle part se cacher à l’Annexe avec ses parents, sa sœur et une autre famille de juifs. S’en suivent deux longues années où elle n’a pour confidente que Kitty, son amie imaginaire à qui elle écrit dans son journal.

Vous avez peut-être déjà lu le journal d’Anne Frank dans sa version française, redécouvrez la maintenant en bande dessinée !

J’avais vraiment adoré le journal d’Anne Frank quand je l’avais lu : le récit est vraiment très intéressant, captivant, atroce aussi… et dont l’authenticité fait froid dans le dos. Si une chose m’avait marquée, c’était que dans mes souvenirs, Anne Frank écrivait vraiment très bien pour une jeune fille de treize ans : dans son journal, elle arrive à décrire ses émotions et à prendre beaucoup de recul sur les situations auxquelles elle est confrontée. J’avais un peu peur que l’aspect écriture disparaisse dans la bande dessinée mais certaines pages sont restituées dans leur intégralité et on peut donc retrouver Anne Frank à travers ses propres mots.

Toutes les illustrations et plus particulièrement celles qui s’étendent sur une double page, sont frappantes et magnifiques. Dans la BD, on retrouve toutes les petites intrigues, les ressentiments entre les habitants de l’Annexe comme dans le roman, le tout illustré avec humour. Malgré cette vie cachée aux yeux de tous, on voit qu’Anne Frank a les mêmes envies que « tous les adolescents de son âge » (sans entrer dans les clichés…) : tout ce qu’elle aimerait c’est pouvoir vivre comme avant, aller à l’école, revoir ses amis…

Le seul point qui m’a un petit peu déçue dans l’adaptation est la fin. Je me souviens avoir été choquée par la fin du livre : le journal s’arrête brutalement et c’était vraiment à ce moment que je m’étais rendue compte que c’était une histoire vraie, que l’héroïne à laquelle je m‘étais progressivement attachée n’allait pas survivre… La bande dessinée finit également par la dernière lettre et pourtant c’est différent. Je ne sais pas trop comment l’expliquer, mais je l’ai trouvée moins frappante et brutale que lors de ma première lecture. Peut-être tout simplement parce que je m’y attendais ? En feuilletant simultanément les pages directement extraites du journal de la bande-dessinée et le livre, je me suis rendue compte que ce n’étaient pas les mêmes traducteurs, ce qui peut également expliquer quelques différences.

Bref, j’ai vraiment beaucoup aimé retrouver l’histoire d’Anne Frank à travers cette bande dessinée que je vous conseille vraiment (tout autant que le journal en lui-même) : c’est une adaptation très réussie qui donne une nouvelle vision de l’histoire tout en lui étant très fidèle !

L’avez- vous lu ? N’hésitez pas à commenter pour donner votre avis ! 🙂

Mlle Jeanne



Sur notre table de nuit… #21

Aujourd’hui c’est lundi, qu’avez-vous sur votre table de nuit ?

 

Cette semaine j’ai lu :

9782253001270FS   seulsurlamerimmense   couv-carambolange-final

En ce moment, je dévore :

au-bonheur-des-ogres résumé de l’éditeur : Côté famille, maman s’est tirée une fois de plus en m’abandonnant les mômes, et le Petit s’est mis à rêver d’ogres Noël.
Côté cœur, tante Julia a été séduite par ma nature de bouc (de bouc émissaire).
Côté boulot, la première bombe a explosé au rayon des jouets, cinq minutes après mon passage. La deuxième, quinze jours plus tard, au rayon des pulls, sous mes yeux. Comme j’étais là aussi pour l’explosion de la troisième, ils m’ont tous soupçonné.
Pourquoi moi ?
Je dois avoir un don…

Ensuite, je pense lire :

product_9782070663590_244x0

 

Et vous alors, qu’avez-vous sur votre table de nuit ?

 

Mlle Jeanne



 

 

Sur notre table de nuit… #19

Aujourd’hui c’est lundi, qu’avez-vous sur votre table de nuit ?

Cette semaine, j’ai dévoré:

7978611   product_9782070557905_244x0   cendrillon

En ce moment, je lis,

9782253001270FS

seulsurlamerimmense   résumé de l’éditeur : En 1947, le tout jeune Arthur, séparé de sa sœur Kitty, est embarqué comme des milliers d’autres orphelins sur un bateau pour l’Australie. Sa vie est désormais là-bas, jalonnée d’épreuves, de rencontres extraordinaires et illuminée par sa passion de la mer. Des années plus tard, Allie, la fille d’Arthur, s’apprête à accomplir une traversée en solitaire. Son but : franchir les océans pour gagner l’Angleterre et retrouver sa tante Kitty.
Deux récits, deux destinées, deux époques pour un roman bouleversant de Michael Morpurgo, qui en entraîne le lecteur dans un voyage de l’enfance vers la maturité.

Ensuite, je pense lire:

au-bonheur-des-ogres

Et vous alors, qu’avez-vous sur votre table de nuit?

Mlle Jeanne



 

 

Sur notre table de nuit… #17

Aujourd’hui c’est lundi, qu’avez-vous sur votre table de nuit?

Cette semaine, j’ai dévoré:

ldpj0155   une fille desneiges    81s0WXRyjzL

En ce moment je lis:

7978611 résumé de l’éditeur : Finn est prisonnier d’Incarceron, un univers pénitentiaire plein de dangers, de trahisons et de menaces. Il tente par tous les moyens de s’évader.
Claudia, la fille du directeur d’Incarceron, vit à l’Extérieur, dans un royaume figé au XVIIIe siècle. Piégée par une existence qu’elle n’a pas choisie, elle cherche à percer les mystères de la Prison.
Un jour Finn et Claudia trouvent une clé, qui permet à chacun de communiquer avec l’autre. Alors surgit un espoir, la possibilité d’échapper à un destin tout tracé dont ils ne veulent pas.

Ensuite je pense lire:

9782253001270FS

Et vous alors, qu’avez-vous sur votre table de nuit?

Mlle Jeanne