On m’a dit d’Enel Tismaé et Malice Zambaux

on-ma-ditRésumé de l’éditeur :

“On m´a dit”
… que je suis trop grosse
… trop maigre
… que mes lunettes sont moches
… que ma peau est trop foncée

Encore aujourd’hui, beaucoup trop d’enfants entendent ce genre de réflexions en milieu scolaire et en dehors.
À l’heure des réseaux sociaux, le harcèlement scolaire est un fait à ne pas ignorer, mais il n’est heureusement pas une fatalité.
Enel Tismaé et Malice Zambaux dénoncent ce fléau avec détermination mais avec tendresse et proposent quelques solutions.

L’avis de Mlle Jeanne : On m’a dit est un très bel album sur un sujet très important : le harcèlement scolaire. On suit plusieurs enfants, tous embêtés par leurs camarades de classe. Les illustrations représentent des moments clefs de leur harcèlement.

Néanmoins, certains cas d’enfants m’ont paru un peu… non pas irréalistes, mais peu probables (j’ai peut-être (ou surement) tort). « On m’a dit que mes lunettes me faisaient une drôle de tête. Je veux plus les mettre »). Aujourd’hui, il y a tout de même Lire la suite

Publicités

Monsieur Sockette, de Jérémy Semet et Anne-Sophie Le Saulnier

monsieursocketteAlan est un garçon rêveur qui passe son temps à dessiner. Le jour de son anniversaire, quand aucun de ses camarades ne vient à sa fête, il fait un voeu. Le même soir, une étrange silhouette composée de chaussettes sort de la machine à laver…

L’avis de Mlle Jeanne : J’ai beaucoup aimé Monsieur Sockette. C’est un très bel album que j’aurais beaucoup de plaisir à lire à un enfant. Un peu comme dans J’veux plus être un méchant, cette histoire parle d’un petit garçon qui a du mal à trouver sa place… Sockette est un personnage un peu intriguant, on peut supposer qu’il est issu de l’imagination d’Alan, et la fin de l’histoire nous laisse imaginer ce que l’on veut… Le texte, un peu enfantin, correspond très bien à l’histoire.

Les personnages d’Alan et de Monsieur Sockette sont tous les deux attachants. Alan n’a pas d’amis et en souffre, et on a presque envie de l’aider quand personne ne Lire la suite

Cendrillon aux allumettes, de Barbara Fouquin et Kato Shugyosha

cendrillonVous vous souvenez certainement du conte de Cendrillon, peut-être un peu moins de celui de La petite fille aux allumettes. Imaginez. Et si Cendrillon et la petite fille aux allumettes n’étaient qu’une seule et même personne ? Deux contes réunis en une histoire originale, mêlant la féérie des contes et la dureté de la vie.

L’avis de Mlle Jeanne : J’ai bien aimé cet album. Je trouve que les illustrations sont magnifiques et retracent avec justesse l’histoire. J’aime en particulier le passage où Cendrillon allume les allumettes pour se réchauffer, seule dans la rue. J’ai un peu moins aimé la partie « texte », que je trouvais un peu trop éloignée de l’écriture des auteurs de Cendrillon et de La petite fille aux allumettes

J’ai trouvé très intéressant cette rencontre de deux contes, même si je trouve un peu dommage que l’histoire ne reprenne que les bons cotés de La petite fille aux allumettes, éludant la fin originale qui frustre souvent, mais qui est très belle (spoiler : n’arrivant pas à vendre ses allumettes, elle meurt de froid dans la rue)… Lire la suite

J’veux plus être un méchant, de Marie Pagoulatos et Redmist

index

Arthur, un petit garçon très timide, à décidé en maternelle de devenir méchant pour qu’on s’intéresse enfin à lui. Mais arrivé en CE1 le voilà qui regrette, comment faire pour redevenir un gentil ?

L’avis de Mlle Jeanne : J’ai beaucoup aimé cet album, les illustrations sont magnifiques et très mignonnes ; les personnages ont de grands yeux, un peu comme dans les mangas. J’aime bien l’idée de lire l’histoire du point de vue du « méchant », généralement, c’est le contraire. On s’attache vite à Arthur qui veut juste qu’on s’intéresse à lui, bien que ce soit de la mauvaise manière. Lire la suite