La traversée du time tunnel, de Stéphanie Benson

la-traversee-du-time-tunnel

Quentin passe un mois de vacances en Angleterre. En promenant Ishka, un chien il découvre un jeune homme derrière un buisson, habillé avec un uniforme qui ressemble étrangement à celui des soldats de la 1e guerre mondiale. Qui est-il ? Que fait-il là ?

C’était la première fois que je lisais un livre de la collection tip-tongue. Cette collection des éditions syros propose des livres en français qui passent petit à petit en anglais pour tous les niveaux (dès 8 ans, dès 10 ans, dès 12 ans, et dès 14 ans comme celui-ci). J’avais déjà essayé de lire des romans en anglais (des Roald Dalh, Harry Potter T3 et Narnia) mais j’avais trèèès vite abandonné (au bout d’à peine un chapitre). Ce roman, même s’il n’y a tout de même pas beaucoup de phrases en anglais (j’aurai préféré qu’il y en ait un peu plus) m’a permis de prendre un peu confiance en moi… c’est en grande partie à cause de mots de vocabulaire que je ne connaissais pas que j’avais abandonné mes précédentes lectures (et je n’apprécie pas particulièrement d’utiliser un dictionnaire toutes les deux lignes, ça ralentit beaucoup la lecture) et ça m’a semblé beaucoup plus simple sous cette forme là.

« – Perhaps… commença t-il, she sniffs Donnie.

A défaut de connaître le mot pour sentir, il avait utilisé « renifler ». Lisa éclata de rire.

– Sniff is the thing you do with your nose, expliqua-t-elle en faisant des bruits de reniflement. What you mean is perhaps she could smell Donnie. »

Le héros de l’histoire, Quentin, a donc environ 14 ans : il n’utilise pas de phrases trop compliquées et pose des questions que j’aurais pu me poser quand ses interlocuteurs utilisaient des mots ou des tournures de phrases qu’il ne comprenait pas (ça peut paraître un peu bizarre dit comme ça, mais certaines règles de grammaire ou de vocabulaire lui sont donc expliquées). Certaines tournures de phrase sont réutilisées régulièrement ce qui permet de les retenir sans vraiment s’en rendre compte. L’histoire est captivante, et on peut donc « s’amuser » tout en apprenant (ça fait un eu slogan de pub, mais bon). En plus, c’est un roman plutôt cours qui se lit vite donc j’avais l’impression de progresser rapidement. Il existe aussi une version audio du livre disponible sur le site tip-tongue des éditions syros.

En conclusion, La traversée du time tunnel est un livre captivant qui fait progresser en anglais, je lirai surement d’autres livres de cette hiddenagendacollection (mais il n’existe pour l’instant qu’un seul autre livre du niveau dès 14 ans : Hidden Agenda, de Christophe Lambert et Sam Vansteen) !

marguerite beaucoup

Mlle Jeanne



Publicités

2 réflexions au sujet de « La traversée du time tunnel, de Stéphanie Benson »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s