Cinq livres de fantasy #1

Bonjour à tous !

On se retrouve pour une nouvelle rubrique: « Cinq livres de/sur… ». A chaque fois, nous parlerons de cinq livres sur un thème; cette fois-ci: les romans de fantasy.

1) Les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos

le-passe-miroir-1

Le monde a été séparé entre différentes arches. Ophélie vie sur Anima, une arche dont les habitants ont des pouvoirs comme Lire* les objets ou passer les miroirs pour se déplacer (d’où le titre de la saga). Elle est en âge de se marier mais elle a déjà refusé plusieurs de ses cousins. Les doyennes la fiancent alors à Thorn, l’intendant d’une autre arche : Le Pôle. Là, elle découvre les complots et les manigances de la cour…

*Lire un objet revient à le toucher et à ainsi découvrir quels étaient les émotions des différents propriétaires de l’objet etc.

J’ai lu les deux premiers tomes des Fiancés de l’hiver et j’attends avec impatience le troisième ! Ophélie est un personnage très attachant. Elle est maladroite et très peu sûre d’elle, mais au fur et à mesure que l’histoire avance, et surtout dans le deuxième tome, elle s’affirme (tout en continuant à faire quelques gaffes…). Au début, Thorn m’a semblé froid, antipathique et misanthrope. Mais on apprend à le découvrir en même temps qu’Ophélie. Son passé, ses sentiments et les enjeux du mariage sont petit à petit dévoilés ; et après lecture des deux tomes, Thorn est également un personnage attachant ! Le monde décrit par Christelle Dabos est extraordinaire : il ne ressemble à aucun autre univers de films ou de livres, si bien qu’on ne sait pas trop si c’est de la SF, du fantastique ou de la fantasy.

 

2) La Princetta et le Capitaine

princettaUn lien vers notre article ici !

Malva, quinze ans, héritière du trône de Galnicie, décide de s’enfuir de son château pour échapper à un mariage forcé, sans se douter des complots qui se trament contre ses parents. Elle qui pensait avoir été discrète et qu’elle serait vite oubliée est stupéfaite de découvrir que, pour certains, elle reste une menace à éliminer. Embarquez aux côtés de Malva et ses amis vers un monde oublié !

J’ai beaucoup aimé La Princetta et le Capitaine. Le livre commence par une lettre écrite par Malva et destinée à son père. Cette simple enveloppe contient la détresse et l’humiliation d’une jeune fille. Le personnage de Malva est très attachant même si je l’ai trouvé un peu égoïste au début du récit : elle a beaucoup d’avantages du à son titre, mais elle s’enfuit dès qu’un inconvénient arrive, bien qu’un mariage forcé soit horrible… Néanmoins, comme certains autres personnages principaux, Malva évolue au cours du récit. Finalement, le seul personnage qui n’évolue pas est un conspirateur, le « méchant » du roman.

Anne Laure Bondoux a eu l’occasion de rééditer ce livre, initialement paru en 2004, et y a ajouté une deuxième fin, nous laissant le choix entre une fin triste et une belle histoire d’amour. Les deux fins sont dures à départager (je pense avoir un faible pour celle qui est plus triste…), lisez la Princetta et le Capitaine et donnez-nous votre avis !

 

3) Mathieu Hidalf de Christophe Mauri (T1)

mathieu hifdalf

Mathieu, dès sa naissance a gâché l’anniversaire du roi par ses cris et ses pleurs. Alors, pour la dixième année consécutive, il s’apprête à saboter l’anniversaire du souverain : mais cette fois ci, il a vu les choses en grand et rien ne pourra l’arrêter !

J’ai bien aimé le premier tome de Mathieu Hidalf: l’histoire est captivante. Pendant tout le roman (dont l’intrigue se déroule sur environ deux jours), j’avais envie de savoir quelle était la bêtise dont Mathieu paraissait si fière ! Le monde décrit dans ce roman est très sympathique et fait un peu penser à un univers de conte: un chien à quatre têtes, une sorcière, des contrats –normalement- indéchirables, des carrosses en verre, une grille épineuse infranchissable… Mathieu est attachant, drôle et débrouillard: il signe des contrats un peu particuliers avec son père et il arrive à se sortir de toutes les situations possibles grâce (à chaque fois ou presque) à un « coup de génie »  dont il a le secret; mais par contre, il est complètement irresponsable. J’ai hâte de lire le deuxième tome !

 

4) Helia Meldyn

bm_CVT_La-Fille-du-Vent-Helia-Meldyn-Tome-1_1363

Helia fuit son village natal, situé dans une zone du pays en guerre, avec son père. Sur la route, elle trouve au fond d’une rivière une magnifique épée et un collier qu’elle garde très précieusement. Peu après qu’ils se soient installés dans un petit appartement en ville, des hommes armés enlèvent le père d’Helia. Cette dernière part vivre chez des voisins et amis. Deux ans plus tard, toujours aucune trace du père d’Helia. Alors qu’elle s’apprête à vendre l’épée qu’elle avait trouvé pour gagner un peu d’argent, de mystérieux événements surviennent. La magie existerait-elle ?

J’ai adoré Helia Meldyn : j’étais captivée par l’histoire. Le personnage d’Helia est très attachant ; elle a beaucoup de caractère. Les personnages secondaires sont tous très intéressants et différents !

SPOILER

Un petit point négatif : c’est à Helia que tout arrive : c’est elle l’héroïne et c’est comme par hasard elle qui possède un mystérieux « artefact », elle qui rencontre des difficultés à se déplacer avec un Marcheur (elle qui en devient d’ailleurs un), et enfin elle qui rétablit la magie dans son pays (rien que ça !!).

FIN DU SPOILER

Contrairement à d’autres « romans pour ados », Helia prend des décisions : elle ne se laisse pas porter par les événements.

Notre avis sur les tome 1 et 2 !

 

5) Les chroniques de Dragonlance de Margaret Weis et Tracy Hickman

51vawkszHQL._SX308_BO1,204,203,200_

Des amis se retrouvent après une séparation de cinq ans. Ils ont pris des chemins différents et en discutent à la table d’une auberge. Dans la taverne, un homme et une femme « armée » d’un mystérieux bâton sont poursuivis par des soldats. En les suivant, le groupe d’amis s’engage dans une véritable aventure !

Cette histoire se déroule dans un univers qui fait un peu penser à celui de Tolkien au début. On peut notamment penser au Seigneur des Anneaux quand une troupe d’amis de « races » différentes (elfes, humains, nains, kinder etc.) s’engagent dans une aventure pour sauver leur monde ; mais petit à petit, l’histoire devient très différente des romans de Tolkien. J’ai vraiment adoré les Chroniques de Dragonlance (il faut juste que je termine la trilogie (je n’ai pas encore lu le tome 3)).

Les personnages principaux sont tous approfondis : ils ont notamment des caractères très différents. L’histoire est tout de même centrée sur Tanis, un demi-elfe qui dirige la troupe. Ce n’était pas mon personnage préféré : il est parfois très naïf. Un petit point négatif : il y a un triangle amoureux (et je n’aime pas les triangles amoureux !). En conclusion, Les chroniques de Dragonlance est une trilogie très sympathique !

 

Nous avons lu d’autres romans de fantasy, voici (entre autre) les liens vers nos critiques de :

La course, d’Hina Corel

Bilbo Le Hobbit de Tolkien

Tant que nous sommes vivants d’Anne Laure Bondoux

Le combat d’hiver de Jean Claude Mourlevat

Alanna de tamora Pierce

– Jonah de Taï Marc Le Than T1 et 2

Et vous, avez vous lu ces romans? Ou d’autres livres de fantasy?

Mlle Jeanne



Publicités

2 réflexions au sujet de « Cinq livres de fantasy #1 »

  1. Ping : Bilan du mois de Juin 2016 | Blog Deux pour Une

  2. Ping : Cinq romans sur le XIXe siècle #3 | Blog Deux pour Une

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s