Le temps des loups, de Claude Merle

Bonjour à tous ! Aujourd’hui on voulait vous parler d’un roman que l’on a lu dans un Je Bouquine il y a un an et demi : Le temps des Loups de Claude Merle. Il a été réédité récemment (dans une version probablement plus détaillée (le nombre de pages et le début est sensiblement différend) et retravaillée par l’auteur (dont nous avons aussi lu le génialissime Les Guerriers de fer (est-ce que cela vous intéresserait qu’on fasse un article sur ce roman ?)).
image001

Lui aussi a été réédité (chez PKJ)

Lui aussi a été réédité (chez PKJ)


wp-1459521705390.jpgHiver 1513. Les loups attaquent les bergeries pour se nourrir et les paysans tentent de se défendre. Des soldats arrivent finalement dans les monts Gévaudan et tuent une trentaine de loups. Peu après, Nicole part chercher des champignons dans la forêt. Elle y découvre un louveteau blessé et commence alors à le soigner…

L’avis de Mlle Jeanne : J’ai beaucoup aimé Le temps des loups. On s’attache tout de suite au personnage principal, Nicole. Elle est vive et ne s’arrête pas aux apparences.

« J’essaie de retenir mon père.

– Il est petit et gentil, je te jure !

– Ici, tous les loups se ressemblent, impossible de les dresser.

Tu as oublié cet hiver ? Nos bêtes égorgées ?

Je supplie :

– Il est si doux, si beau ! »

Dès le début de l’histoire, on est plongé en pleine fin de période médiévale, dans un hiver glacial. L’écriture de Claude Merle nous transporte avec facilité dans cette époque et décrit les relations entre humains et loups sous plusieurs points de vue. Nicole recueille et soigne, contre la volonté de sa famille, un jeune louveteau surement blessé par les soldats. La fin est très belle et montre bien que l’hiver est une saison compliquée pour les animaux comme pour les humains. C’est également une belle histoire d’amitié et, pendant sa lecture, on n’a qu’une envie : que tout se finisse bien…

L’avis de Yoko : Le temps des loups : un temps froid, très froid, un temps qui fait se cacher ou mourir le gibier. Une période dure et dangereuse pour les bergers, que seul le grand-père de Nicole arrive à prévoir. Le début du roman est rapide : on est immédiatement en pleine action (in « medias res ») et on découvre les personnages par leurs actions et les quelques informations que le narrateur délivre progressivement. Nicole, le personnage principal, est une jeune fille dégourdie, attachante et maligne. Elle sait qu’en temps que jeune-fille elle est considérée par son père et son grand-père différemment de Béranger, son frère, mais ne défie pas pour autant l’autorité : elle saura s’affirmer dans sa famille, en partie grâce à Orage, son loup.

En commençant cette histoire, on perçoit une atmosphère d’isolement -presque de huit-clos (même si c’est un peu anachronique au seizième siècle)- et cela m’a captivée : la vie est un combat pour les personnages et on a envie d’en connaître l’issue. La scène d’apprivoisement du loup m’a fait penser par certains aspects à Eragon lorsqu’il prend soin de Saphira : la même complicité se forme entre l’homme et l’animal.

En bref, Le temps des loups est un roman historique passionnant que nous vous conseillons vivement !

image001

 

Les deux sœurs…



Publicités
Ce contenu a été publié dans historique, jeunesse, Romans par Yoko, et marqué avec , . Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Yoko

Les pépites de Jack London est un blog consacré à Jack London et à ses livres ; j'espère réussir à vous donner envie de découvrir quelques uns de ses passionnants romans comme Radieuse Aurore, le Talon de fer ou Martin Eden ! With my blog, I want to communicate my passion about Jack London’s books. Depuis bientôt un an, nous avons également créé avec ma sœur, Mlle Jeanne, un blog où vous pourrez retrouver nos avis sur nos lectures ! :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s