Nouvelles d’ados 2015

Dans cet article, nous souhaitons vous parler d’un concours de nouvelles : le Prix Clara. Crée en mémoire de Clara, une ado passionnée de lecture et d’écriture et décédée à 13 ans des suites d’une grave maladie cardiaque, il permet à une dizaine de jeunes auteurs (moins de 18 ans) de nouvelles d’être publiés chaque année dans un recueil (les bénéfices de la vente sont reversés dans une association de recherche en cardiologie). Nous avions toutes les deux participé l’année dernière (sans que nos nouvelles ne soient retenues) et étions donc curieuses de découvrir les nouvelles sélectionnées cette année. *

eho_clara15c-252x368L’avis de Mlle Jeanne : La nouvelle que j’ai préféré est La rumeur. Elle parle d’une jeune fille, Charlie, qui filme une bagarre entre filles dans les toilettes d’un lycée. La punition de sa mère lorsqu’elle l’apprend est surprenante, elle ne se fâche pas –ou alors très peu- et lui donne le journal de sa grand-mère. Cette histoire est très bien écrite et, d’une certaine façon, on a envie d’y croire. Charlie est loin d’être bête, inconsciente et irresponsable : sa réaction, un peu particulière est juste. Cette aventure la fait gagner en maturité et sa façon de s’excuser est inattendue et… belle je trouve. Héritage est une nouvelle que j’ai également bien aimée : l’histoire est intéressante et captivante. Mais la fin m’a un peu déçue parce que je n’ai pas l’impression que ce soit réellement une fin: j’aurai aimé en savoir plus. Epidémie est une nouvelle qui nous plonge dans un univers un peu différent… Alors que c’est le notre ! Le quotidien de Marion sort tellement de l’ordinaire que j’ai eu du mal à me le représenter. Le plus beau jour de ma vie est une nouvelle également intéressante –oui, je risque de toutes les qualifier comme ça, mais c’est un adjectif très approprié !-. La fin m’a vraiment surprise et choquée ! Je ne m’y attendais vraiment pas. Je me doutais bien qu’il y allait avoir quelque chose de surprenant car une chute était prévisible. Mais je ne m’attendais pas à celle là. J’ai bien aimé 21 grammes, mais moins que les autres. Cette nouvelle est très particulière et la fin se révèle un peu décevante. Néanmoins, l’idée que la personne qu’on idolâtre depuis toujours (ou presque) ne soit pas en réalité celle que l’on croit est très bien trouvée. Comme une histoire est très bien écrite et l’histoire est captivante. Je suis d’accord pour dire que des cas comme celui de Lorenzo (le personnage principal) existent, mais j’ai eu un peu de mal à y croire. Peut-être parce que ça paraît trop horrible ? Ou parce que les enfants –et les femmes- battus sont moins fréquents ? Je ne sais pas trop… Par contre, la manière d’introduire toute l’histoire est juste géniale : chaque début de « chapitre » comme par des petites phrases : comme un début, comme un souvenir, comme une accalmie, comme un portrait de famille, comme une mauvaise passe etc. Ce procédé est donc très original et permet que l’histoire se déroule en petites parties. Pour l’amour d’un robot est une nouvelle que j’ai appréciée. Elle est sympathique et c’est finalement la seule de ce recueil qui ne soit ni triste, ni sombre – ce n’est en fait pas non plus le cas de La Rumeur-.

En effet, le recueil dru prix Clara 2015 rassemble beaucoup de textes tristes. Je pense qu’il serait intéressant de varier les genres : il n’y a aucun texte policier, fantastique ou de fantasy, par exemple. En sachant que de nombreux adolescents participent à ce prix je pense qu’un bon nombre de genres est présenté au jury… Mais peut-être est-ce un choix du jury, justement ?

Je tenais juste parler rapidement du recueil du prix Clara 2014. Nous n’allons surement pas faire d’article dessus et je voulais juste dire à quel point la dernière nouvelle du recueil est géniale, extraordinaire et bien écrite. Je vous conseille vraiment d’aller acheter le recueil 2014 pour lire La mélodie du vent.

L’avis de Yoko : Mon avis sera plus court que celui de Mlle Jeanne. Pas parce que j’ai moins de choses à dire, mais parce que je ne compte pas parler de toutes les nouvelles mais de celles qui, pour de bonnes ou de moins bonnes raisons, m’ont marquée.

Une histoire. La rumeur est ma nouvelle préférée : l’auteur(e) nous parle avec beaucoup de réalisme du lycée, de l’ambiance parfois tendue et surtout des jalousies et hostilités des filles entrent elles lorsqu’il s’agit de garçons. Parce qu’une fille plaît au copain de l’une des amies du personnage principal, elle va être humiliée et calomniée (à tort ou à raison, on ne saura pas). Le lien établi par l’auteur(e) entre cette histoire et celle d’une femme à la fin de la seconde guerre mondiale est très astucieux et interroge avec justesse l’importance que peut avoir notre réputation.

Une déception et de l’indignation. Les mariages forcés existent dans certaines régions du monde. Parfois les mariées sont très jeunes. Ce sont les faits. Ils sont horribles. Le plus beau jour de ma vie est un texte engagé qui m’a fait découvrir cette réalité avec les yeux d’une jeune fille à quelques heures de son mariage mais je n’ai pas réussi à accrocher à l’histoire. J’avais l’impression de lire des phrases, des paragraphes, de manière automatique sans éprouver d’intérêt particulier. Et puis il y a la fin. Cette chute (que je vous ai en partie spoilée, désolée 😉 ) qui donne envie de relire la nouvelle, qui indigne.

Une écriture. Comme une histoire, comme le dit Mlle Jeanne plus haut, en fait un peu des tonnes sur les ados battus (et homosexuels) mais est surtout remarquablement bien écrite. Chaque mot semble avoir été soigneusement choisi et ce texte m’a paru être le plus travaillé du recueil. Hop, une petite citation :

« Une histoire… Quelques scènes, quelques images, quelques mots. Et un souffle qui anime le tout, à chaque lecture différent, plus puissant ou plus doux. »

Une demande. S’il vous plaît, chers jurés. Lisez des livres jeunesse et lorsque vous choisissez un texte largement inspiré d’une autre histoire : prévenez les lecteurs du recueil. Après la nouvelle sur les chats de l’année dernière qui faisait beaucoup penser à la série La guerre des clans, j’ai été très déçue de découvrir que 21 grammes, que j’ai sur le moment adoré, était très certainement un hommage très appuyé au film du même nom…

En bref : Si vous cherchez un recueil de nouvelles sympathique, intéressant et intelligent ou si vous souhaitez découvrir des plumes jeunes mais affutées, courez vous procurer ces Nouvelles d’ados !

*Par ailleurs nos avis sont des avis de lectrices, nous vous prions de croire qu’aucune jalousie ou mauvais esprit n’est entré en jeu (on précise au cas où…)

Les deux sœurs…



Publicités

2 réflexions au sujet de « Nouvelles d’ados 2015 »

  1. Ping : Bilan du mois de février 2016 | Blog Deux pour Une

  2. Ping : Cinq romans contemporains #2 | Blog Deux pour Une

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s