Ninn T1 : La ligne Noire, de Darlot et Pilet

9782875801630_1_75Ninn est une jeune fille qui passe la majeure partie de son temps libre dans le métro. Un jour, elle rencontre un vieillard qui dit voir des papillons, invisibles aux autres voyageurs. Elle trouve le personnage étrange et l’aurait rapidement oublié si des centaines de papillons ne lui étaient pas apparus le jour suivant. Ninn se met alors en quête du secret de sa naissance et des mystères du métro parisien.

L’avis de Mlle Jeanne : J’ai beaucoup aimé Ninn. Dès que les évènements surnaturels commencent, le lecteur veut tout savoir, comme Ninn. En lisant cette bande-dessinée, j’avais l’impression d’explorer le métro parisien avec elle. Et pour cause, après avoir l’avoir lu, on a envie de faire plus attention à ce lieu qu’on ne regarde d’ordinaire pas beaucoup (je ne connaissais pas l’existence des wagons aspirateurs, par exemple), on a envie de croire qu’un vieil homme fait la collection de papillons dans une petite pièce derrière un dédale de couloir, qu’il existe des passages vers d’autres mondes dans des stations fantômes ou des créatures extraordinaires… Ce qui est très amusant, c’est que j’ai vu plusieurs fois des affiches de publicité pour Ninn… dans le métro, justement !

Les illustrations sont très jolies et le texte n’est pas du tout enfantin, ou alors moins que je le pensais, ce qui est une bonne surprise. Le cahier graphique à la fin nous montre que beaucoup d’endroits dessinés dans ce livre existent réellement. L’objet livre est très agréable et cette BD sent bon le papier neuf !

L’avis de Yoko : Comme Mlle Jeanne j’avais été intriguée par les affiches dans le métro et cette petite fille, à califourchon sur un tigre blanc, cheminant sur une rame plongée dans le noir  ; j’ai donc commencé ma lecture avec beaucoup de curiosité. On suit donc Ninn qui vit avec ses oncles adoptifs. Elle ne sait presque rien sur sa naissance si ce n’est qu’elle a été trouvée dans le métro parisien. Elle passe donc tout son temps libre dans ses dédales souterrains à se balader, faire du skate et visiter la ville lumière de manière assez originale ! Le scénario de départ n’est pas révolutionnaire (à bien y regarder la plupart des personnages des livres critiqués sur le blog sont soit orphelins soit à la recherche de leur identité) mais l’arrivée du fantastique et des personnages secondaires intéressants rendent cette bande-dessinée passionnante. Les amis de Ninn essaient de l’aider et de la comprendre et le personnage d’Irina m’a énormément plu ! Cette jeune femme tient un kiosque, est passionnée par la littérature et sert de substitut maternel à Ninn. Elle l’aide dans ses recherches, la conseille et est pleine de ressources.

De plus, on voit que le texte de cette BD a été très travaillé, les dialogues sonnent juste, on perçoit la complicité qu’entretiennent les différents personnages et le fantastique s’installe progressivement (on ne vous en dira pas plus, seuls indices, le titre et le tigre 😉 ! ). L’illustrateur a un coup de crayon particulier, très réaliste pour les décors (les stations de métro par exemple) mais aussi parfois assez féérique (ses dessins de papillons sont magnifiques). Le cahier graphique à la fin de l’ouvrage est également très intéressant et ludique !

Ninn est donc une bande-dessinée que l’on vous conseille, que vous soyez un rêveur du quotidien ou un habitué du métro parisien !

image001

Merci beaucoup aux éditions Kennes pour cet envoi !

Les deux sœurs…



Publicités
Ce contenu a été publié dans Bandes dessinées par Yoko, et marqué avec , , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Yoko

Les pépites de Jack London est un blog consacré à Jack London et à ses livres ; j'espère réussir à vous donner envie de découvrir quelques uns de ses passionnants romans comme Radieuse Aurore, le Talon de fer ou Martin Eden ! With my blog, I want to communicate my passion about Jack London’s books. Depuis bientôt un an, nous avons également créé avec ma sœur, Mlle Jeanne, un blog où vous pourrez retrouver nos avis sur nos lectures ! :)

3 réflexions au sujet de « Ninn T1 : La ligne Noire, de Darlot et Pilet »

  1. Ping : Bilan du mois de janvier 2016 | Blog Deux pour Une

  2. Ping : Ninn T2. Les grands Lointains de Darlot et Pilet | Blog Deux pour Une

  3. Ping : Dans notre boîte aux lettres… #6 | Blog Deux pour Une

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s