Les Petites Reines, de Clémentine Beauvais

petites reinesMireille a été élue Boudin de bronze de son lycée sur facebook. Astrid et Hakima ont, elles aussi,subi le même sort. C’est par ce malheureux tour du destin que les trois jeunes filles se rencontrent et décident de rallier Bourg-en Bresse à Paris (en) à vélo et en vendant du boudin ! Tout ça pour gatecrasher la garden party de l’Elysée.

L’avis de Mlle Jeanne : J’ai beaucoup aimé Les Petites Reines. Ce roman est à la fois léger, je souriais beaucoup en lisant ce livre, et très profond. Les personnages sont très attachants ; j’aime en particulier Mireille, la narratrice, qui a beaucoup de caractère et qui donne des surnoms à certains autres personnages. Une fois ce roman commencé, je n’avais plus qu’une envie : lire la suite !  Ce qui m’a surprit aussi (une bonnes surprise) c’est que l’histoire est écrite au présent. Clémentine Beauvais a une très belle écriture, ce qui donne vie à l’histoire et à ses personnages !
C’est amusant de voir comme une petite aventure peut prendre autant d’ampleur sur les réseaux sociaux et les médias en général. La couverture est juste magnifique et très originale (ainsi que la quatrième de couverture) !

L’avis de Yoko : Les petites reines est un roman passionnant et captivant ! L’auteur(e) réussit à nous faire rire en traitant de sujets loin d’être drôles. Le harcèlement scolaire, la culpabilité, le traumatisme et le handicap.Mireille est très mature, suffisamment pour que son nouveau titre de boudin ne la préoccupe pas trop et ses réflexions feraient réfléchir de nombreux harceleurs. Les petites reines est un roman que l’on devrait faire lire au collège et au lycée, je pense que cela permettrait d’éviter de nombreux problèmes !
Les deux autres boudins et Kader sont également des personnages très intéressants, chacun a son parcours et on apprend à les connaître au fur et à mesure de leur route.
Ce livre est un roman sur l’adolescence, la vraie, et cela change agréablement des histoires où les adolescents n’ont aucun complexe, kilo en trop et où les « méchants » n’ont presqu’aucune profondeur, ne ressemblant pas à de vraies personnes.
L’écriture de Clémentine Beauvais est belle et prenante, il est en effet compliqué de ne pas dévorer les petites reines et d’en redemander encore, la dernière page tournée !

image001

Petite biographie de l’auteur(e) : Clémentine Beauvais est née en 1989. A l’âge de 17 ans, elle part en Angleterre pour y étudier à l’université de Cambridge. Elle a ensuite fait une licence et un master, puis un doctorat.

Site de l’auteure : http://clementinebleue.blogspot.fr/

Les deux sœurs…



Publicités
Ce contenu a été publié dans ados/jeunes adultes, Romans par Yoko, et marqué avec , . Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Yoko

Les pépites de Jack London est un blog consacré à Jack London et à ses livres ; j'espère réussir à vous donner envie de découvrir quelques uns de ses passionnants romans comme Radieuse Aurore, le Talon de fer ou Martin Eden ! With my blog, I want to communicate my passion about Jack London’s books. Depuis bientôt un an, nous avons également créé avec ma sœur, Mlle Jeanne, un blog où vous pourrez retrouver nos avis sur nos lectures ! :)

5 réflexions au sujet de « Les Petites Reines, de Clémentine Beauvais »

  1. Ping : On m’a dit d’Enel Tismaé et Malice Zambaux | Blog Deux pour Une

  2. Ping : Cinq romans contemporains #2 | Blog Deux pour Une

  3. Ping : Summer book tag | Blog Deux pour Une

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s