Le voyage d’Octavio, de Miguel Bonnefoi

Bonjour à tous ! Aujourd’hui je voudrais vous parler du troisième roman que j’ai lu pour le prix Ouest France Etonnants Voyageurs : Le voyage d’Octavio !

le voyage d'octavioOctavio est un homme d’un âge avancé qui habite dans un bidonville près de Caracas. Lorsqu’il lui arrive de tomber malade, il cache au médecin son analphabétisme en s’entaillant la main, habitude ancestrale héritée de son père. Un jour, une pharmacienne ne parvient pas à lire une ordonnance. Une femme, Venezuela, vient l’aider. Elle apprendra à lire et à écrire à Octavio, lui apprendra l’amour. Octavio se retrouve alors déchiré entre ses sentiments pour Venezuela et sa double vie de brigand.

 

Ce qui m’a beaucoup plu dans ce roman ce sont tous les thèmes comme l’analphabétisme, pas forcément indispensables à l’histoire, qui sont abordés de façon très sensible et délicate. L’écriture de l’auteur, fluide et imagée, est très belle et nous fait dévorer ce très court roman.

J’ai par contre trouvé décevant que l’intrigue principale n’innove presque pas,

 

ATTENTION SPOILER

 

le schéma du voleur qui cambriole un proche est quand même très répandu dans les romans, le voyage initiatique devient rapidement presque héroïque, et le retour au point de départ m’a semblé un peu prévisible.

 

FIN DU SPOILER

 

Un autre point que je comprends, Miguel Bonnefoi ayant des origines vénézueliennes, mais qui m’a surprise et un peu dérangée est que l’auteur fait une description très méliorative du Vénézuela, il ne prend presque aucun recul.

Si vous lisez ce livre, n’hésitez pas à venir discuter avec moi de la fin qui est particulière et intrigante et qui fait tourner et retourner dans notre tête durant une bonne semaine des questions laissées sans réponses !

« Monsieur l’ébéniste, le cambrioleur amateur vous croirait. Le cambrioleur avisé ne vous croirait pas. Le cambrioleur que je suis vous emmerde. Devant l’interminable générosité qui m’a poussé à vous appeler et vous tenir informé du déroulement de votre cambriolage, vous avez choisi la grossièreté. »

image001

 

Yoko

 



 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le voyage d’Octavio, de Miguel Bonnefoi »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s