Frangine, de Marion Brunet

image001Joachim a 17 ans, s’est fait son trou au lycée, et pour lui ce n’est qu’une nouvelle année scolaire qui commence. Pauline, sa sœur vient d’entrer en seconde et réalise « qu’on ne vit pas au pays des bisounours ». Réalise que le lycée, c’est bien plus grand, et parfois bien moins drôle que le collège. Réalise qu’on peut lui vouloir du mal parce qu’elle a deux mères : Maline et Julie. Maline, assistante sociale dans un foyer pour jeunes en difficulté, éprouvée par la dureté de son travail, et Julie qui, en plus de son emploi dans une jardinerie, s’occupe des enfants.

Joachim, fou amoureux de Blandine sa copine, Maline et Julie, tous trois accaparés par des problèmes qui envahissent leur quotidien, mettront du temps -trop de temps ?- à se rendre compte de l’isolement et de la détresse de Pauline…

Frangine, c’est un roman bouleversant, prenant et « vrai ». Marion Brunet nous montre les complexités de la vie de cette famille comme les autres mais qui, à cause d’une petite différence, est souvent rejetée. Si le thème de l’adolescence est développé tout au long de l’histoire –apprendre à se battre seul, faire face à l’importance que l’on peut accorder au regard des autres, le premier amour-, ce roman est également centré sur Maline et Julie, un couple de femmes qui vit des moments difficiles.

Ce que je trouve remarquable dans ce roman c’est l’atmosphère tendre et familiale, qui sonne toujours juste et qui nous imprègne longtemps après avoir reposer le livre. L’écriture de l’auteure est très belle et contemporaine. Il y a un accent très particulier qui est mis sur la forme, avec de nombreux retours à la ligne. Et c’est un chapitre, « l’Aparté », qui en fait résume la démarche d’écriture, le style de l’auteure, l’ambiance et le livre tout entier. Un chapitre magnifique qui donne énormément de relief au récit, nous faisant comprendre que Frangine n’est pas l’histoire de Joachim, le narrateur, ni celle de Pauline mais l’histoire de toute la famille.

De plus, un côté très sympa du livre, comme tous ceux de la collection Exprim’ de Sarbacane, est la bande-son où l’on trouve des titres très différents, en lien avec le roman.

Je vous conseille vraiment cette histoire sensible et captivante, qui quelque part fait murir son lecteur en même temps que Pauline.

image001

Des extraits du roman :  ici !

Et l’une des chansons de la bande son, intitulée « You are my sister »:

 

Yoko



 

Publicités
Ce contenu a été publié dans ados/jeunes adultes, Romans par Yoko, et marqué avec , , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Yoko

Les pépites de Jack London est un blog consacré à Jack London et à ses livres ; j'espère réussir à vous donner envie de découvrir quelques uns de ses passionnants romans comme Radieuse Aurore, le Talon de fer ou Martin Eden ! With my blog, I want to communicate my passion about Jack London’s books. Depuis bientôt un an, nous avons également créé avec ma sœur, Mlle Jeanne, un blog où vous pourrez retrouver nos avis sur nos lectures ! :)

5 réflexions au sujet de « Frangine, de Marion Brunet »

  1. Je te rejoins totalement. C’est un livre poignant. Un véritable coup de coeur. J’ai eu la chance de rencontrer l’auteur lors d’une sortie scolaire. C’est vraiment quelqu’un de formidable.

    J'aime

  2. Ping : Cinq romans contemporains #2 | Blog Deux pour Une

  3. Tu me donnes très envie de lire ce livre. Je l’ai vu à la bibliothèque et j’ai hésité à le prendre à cause du résumé que je n’ai pas trop « accroché », mais au final, il a vraiment l’air super !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s